L'histoire Lotus

On ne peut parler de l'histoire des technologies automobiles sans tenir compte de l'histoire de Lotus. Les quatre lettres ACBC que l'on retrouve sur le logo de Lotus sont les initiales de Anthony Colin Bruce Chapman, fondateur de Lotus. Dès la construction de ses premiers modèles de voitures en 1948, Chapman est engagé dans la course automobile avec les Lotus Mk2 et Mk3. En 1955, grâce au succès de la Lotus Mk6, Chapman fonde Lotus Cars, et Lotus devient, dès 1958 une écurie majeure en Formule 1.

Sous la direction de Chapman, aidé d'une poignée d'ingénieurs en mécanique automobile, Team Lotus marquera les années soixante et soixante-dix en F1 avec sept titres de championnat du monde des constructeurs, avec certains des plus grands pilotes de l'histoire du sport tels que Jim Clark, Emerson Fitipaldi et Mario Andretti. Reprises par la majorité des constructeurs, les nombreuses innovations techniques de l'écurie britannique ont assuré sa place au panthéon des sports automobiles.

Parallèlement, Lotus continue également de progresser avec la production des voitures sport de performance les plus perfectionnées en Europe. Toujours dirigé par Chapman, le constructeur innove avec les Lotus Elan, Lotus Elite et Lotus Esprit, qu'on peut voir à plusieurs reprises au cinéma et à la télévision, notamment dans certains films de James Bond.

Tout en suivant la philosophie de Chapman qui prévaut depuis le début, "Light is right" (Ce qui est léger est bien), Lotus continue avec la production de ces trois modèles dans les années quatre-vingt, mais décline en Formule 1. Chapman décède en 1982 et laisse la société avec d'importants problèmes financiers. Lotus sera vendu à General Motors en 1986.

Lotus continue de connaître un certain succès dans les années quatre-vingt avec une nouvelle version de la célèbre Elan en 1988, mais l'entreprise doit attendre 1996 avant de connaître un nouveau souffle, avec les Lotus Elise, Lotus Elise S2 et Lotus Exige. Depuis 1996, Lotus est la propriété du groupe automobile malaisien Proton.

L'année 2010 est celle du grand retour de Lotus en F1. En 2011, Lotus attaquera les circuits de Formule 1 en partenariat avec Renault pour former l'équipe Lotus Renault GP. Les passionnés de voitures sport quant à eux devront attendre 2013 pour le retour de l'ultime supervoiture Lotus, la Lotus Esprit. Le constructeur travaillerait même en ce moment sur la conception d'un modèle quatre portes. Visitez notre section Modèles du futur pour en savoir plus sur les modèles à venir.

Lotus Esprit S4